Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de la paroisse de Livarot

LES SACREMENTS

27 Novembre 2014, 04:32am

Publié par Myriam

 

 Paroisse St Pierre et St Paul en Val d’Auge



                                                       Les sacrements

Le Baptême:

Parents vous demandez le baptême de votre enfant?

pour vous y préparer, prévoyez la date, au minimum trois mois avant.

inscrivez-vous au centre paroissial, 25 avenue de Neuville 14140 Livarot

Tèl:03.31.63.51.81 le mardi de 14h30 -18h ou le mercredi matin de 9h-12h

ne pas envoyez de demande sur le blog merci

 

Pourquoi le Baptême ?                

                                                                  

Votre enfant, Dieu l’aime

D’un amour infini. Il est unique      A ses yeux.

  L’accueil de votre enfant a bouleversé votre vie :

Cette vie est un mystère qui vous dépasse. Vous

Souhaitez lui transmettre le meilleur. Dieu aussi !

Par le baptême. Dieu fait de votre enfant son fils

Ou sa fille bien-aimé (e), et il l’accompagnera Chaque jour

 

Le mot baptême signifie « plongée » La plongée dans

L’eau symbolise le passage de Jésus Christ de la mort à la

Résurrection, grande victoire de La vie sur le mal et la mort.

Par le baptême, votre enfant Renaît à la vie de Dieu.

 

L’ Eglise une famille

Le jour du baptême, votre enfant est accueilli dans la communauté Paroissiale

C’est une grande joie pour toute  L’ Eglise ! Tous les Chrétiens sont Concernés par l’accueil des

Nouveaux baptisés.

 

Entrer dans l’ Eglise c’est devenir membre d’une Grande famille, la famille Des chrétiens.

Le nouveau baptisé pourra compter Tout au long de sa vie sur cette famille.

 

« Entrez dans la maison de Dieu Afin d’avoir part avec le Christ Pour la vie éternelle »

 

                                           Le premier des sacrements

 

Le baptême est le premier des sacrements de l’initiation Chrétienne que recevra votre enfant.

Par le baptême, il reçoit de Dieu une vie nouvelle

Par l’Eucharistie, la communion au corps du Christ, cette vie nouvelle sera nourrie.

Par la confirmation, cette vie nouvelle sera fortifiée par le don de l’Esprit Saint.

Par les sacrements Dieu fait don de sa vie à votre enfant.

 Votre rôle de parents :

                                  

La préparation du baptême,

 avec l’équipe de préparation accompagnés de leur prêtre

 

En quelques rencontres, seul ou avec d’autres parents,

Vous serez invités à réfléchir et a dialoguer sur le sens de la vie,

Votre rôle de parents, Dieu et l’ Eglise, la signification du  Baptême…

 Le baptême

Par les paroles, les gestes, les chants, Les prières, vous serez invités à

Participer à la célébration.

 Et après ?

Demander le baptême pour son enfant, c’est s’engager

A l’accompagner dans la découverte de la foi chrétienne. Par votre  présence à ses côtés, par celle de ses parrains et marraines, par l’éveil à la foi,

le catéchisme, vous l’aiderez à grandir dans la foi

Chrétienne reçue le jour de son baptême.

 

Information pratiques

 

Quels sont les délais ?

 

Il est nécessaire de contacter la paroisse trois  mois avant la période souhaitée pour le baptême.

 

Des rencontres de préparations avec d’autres parents vous seront proposées, suivant un calendrier précis.

 

Documents à fournir :

 

Un extrait de naissance de votre enfant

Un certificat de baptême du parrain et de la marraine

 

L’accord de votre paroisse (pour les hors paroisse)

 pour toute demande par courrier joindre une enveloppe timbrée. Merci

 

   La Célébration aura lieu en l'église de Livarot:  le samedi soir ou le dimanche.

 

 

                                                             Le Mariage:

                                                   


                   Pour la préparation au mariage, plusieurs rencontres sont 
                    prévues avec le prêtre et une équipes chargée d'aider
                        les futurs époux à réfléchir à l'engagement qu'ils
                                      sont appelés à prendre.



Renseignements et formalités demandés  par le Prêtre ou au Diacre qui célébrera  votre mariage

 Vous aurez à donner le plus rapidement possible au prêtre ou au diacre  qui célébrera votre mariage:

 -un acte de naissance délivré en vue du mariage à demander à la mairie de votre lieu de naissance

-Le lieu précis et la date de votre baptême (le prêtre ou le diacre se chargeant de faire la demande d'acte de baptême).

-Les noms et adresses de vos témoins.

 

 

                     Le sacrement du pardon:

                                                   


                   (sacrement de la réconciliation)          

Il est toujours possible de rencontrer un prêtre
 (soit aux heures d'accueil, soit sur rendez-vous).
Vous pouvez aussi participer à l'une ou l'autre des
célébrations pénitentielles qui vous sont proposées
à l'occasion des fêtes (consulter la feuille paroissiales).



Le sacrement de la confirmation


                                
             


      Il est proposé aux adolescents qui, après un temps de préparation,

                         font la demande à L'évêque qui viendra les confirmer.

 

 



Le Sacrement des malades:                  
                                                    
                                           
                                   Le sacrement des malades peut être
                               administré soit collectivement au cours
                                     d'une célébration à l'église,
                               soit individuellement, à la demande
                                       du malade ou de sa famille.
                                                S'adresser au Presbytère ou au centre paroissial




 

 

 

Voir les commentaires

Paroisse St Pierre et St Paul en Val d'Auge Dimanche 7 Décembre 2014 à 11H30 – Eglise de Fervaques Messe des Familles et des Jeunes « Alliance », « Inséparables » et « Tibériade »

17 Novembre 2014, 13:59pm

Publié par Myriam

Paroisse St Pierre et St Paul en Val d'Auge

Dimanche 7 Décembre 2014 à 11H30 – Eglise de Fervaques

Messe des Familles et

Messe des Jeunes « Alliance »,  « Inséparables » et « Tibériade »

2ème dimanche de l'avent

Voir les commentaires

SACREMENT de la CONFIRMATION

15 Novembre 2014, 03:35am

Publié par Myriam

                vous désirée faire le chemin vers la confirmation

reseignez-vous : 

 au centre paroissial avenue de neuville 14140 Livarot tèl: 02.31.63.51.87

 

                     Qu'es-ce que la CONFIRMATION???

 

 

SACREMENT de la CONFIRMATION           6 bonnes raisons pour proposer la confirmation !

          Depuis un nombre d’années, l’Eglise favorise et met en oeuvre   

                  une pastorale de l’accueil des demandes sacramentelles,

               avec le souci d’entrer effectivement en dialogue avec les personnes

qui les présentent, et de faire évoluer leurs motivations vers la foi. En plus de cette pastorale de l’accueil, l’Eglise ne craint pas de prendre l’initiative en invitant à faire la rencontre du Christ dans les sacrements.

Il faut « proposer la confirmation » à tous les baptisés, jeunes et moins jeunes. Et ce pour plusieurs raisons : parce que Dieu s’y déclare dans le signe de la confiance ; parce la confirmation est un don reçu qu’elle accomplit ce qui a commencé au baptême ; qu’elle fait croître en nous le désir de vivre en disciple du Christ et participer à son corps, sous l’action de l’Esprit.

Article extrait de la revue Célébrer n° 280 de Philippe Barras

« Depuis un certain nombre d’années, les difficultés rencontrées ont conduit à mettre en œuvre une pastorale de l’accueil des demandes sacramentelles, avec le souci d’entrer effectivement en dialogue avec les personnes qui présentent ces demandes, et de faire évoluer leurs motivations vers la foi.

Mais, dans ce but, si l’on ne veut pas avoir à “brader” le mystère de la foi, ni, inversement, à mettre les demandeurs devant des exigences qu’ils ne comprendraient pas, il faut que la pastorale de l’accueil s’accompagne d’une “pastorale de la proposition” par laquelle l’Église ne craint pas de prendre l’initiative en invitant à faire la rencontre du Christ dans les sacrements. »1

Ce que la Lettre aux catholiques des évêques de France demande avec insistance, est d’une nécessité vitale pour le sacrement de confirmation, et se fait d’ailleurs depuis déjà longtemps : il faut « proposer la confirmation ». Une proposition qui a besoin de s’étendre davantage encore, auprès de tous les baptisés, jeunes et moins jeunes. Et ce pour plusieurs raisons, au moins...

1. Dieu s’y déclare dans le signe de la confiance

Notre foi a besoin des sacrements. Dieu se donne à connaître à travers eux : ils disent l’originalité d’un Dieu qui « veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. »2, et qui, pour cela, a envoyé son Fils prendre part à notre humanité. Le mystère de l’incarnation nous révèle un Dieu expert en humanité ; les sacrements donnent le témoignage d’un Dieu qui se révèle à travers des signes humains. Dans la confirmation, Dieu se déclare dans le signe de la confiance. Comme le soulignent les évangélistes au lendemain de la résurrection, nous nous entendons dire : « N’ayez pas peur, je suis toujours avec vous... Je vous envoie mon Esprit Saint... »

2. La confirmation est un don reçu

Comme tout sacrement, la confirmation est d’abord un don, un cadeau reçu de la part de Dieu, accomplissant une promesse : « Et moi, je vais envoyer sur vous ce que mon Père a promis. » (Luc 24, 40) C’est d’abord Dieu qui s’engage, et de manière irréductible, envers nous. Nous recevons la grâce qu’il nous fait : son Esprit qu’il nous donne pour toujours. C’est pourquoi, dans la confirmation, nous ne “confirmons” pas notre baptême - ou pas seulement. Nous “sommes confirmés” par le Seigneur qui réitère sa grâce infinie, dans la mesure où nous choisissons librement de la reconnaître.

3. La confirmation accomplit ce qui a commencé au baptême

Nous avons été baptisés dans l’eau et dans l’Esprit, et la confirmation achève cela en donnant l’Esprit en plénitude. Esprit de sagesse, de force, d’intelligence de Dieu, de conseil... dont nous avons grand besoin pour suivre le chemin de l’Evangile, et qui nous conduit à l’eucharistie. Le baptême appelle et demande le sacrement de confirmation et de l’eucharistie. Baptême, confirmation et eucharistie sont les 3 sacrements d’un même Amour qui se donne à nous.

4. Le sacrement de la croissance

« Le baptême est le don de l’Esprit qui nous a fait naître à la vie et à la liberté chrétienne. La confirmation est le don de l’Esprit Saint qui, tout au long de notre existence, nous apprend et nous aide à croître en vie et en liberté chrétienne. »3 La confirmation, non seulement confirme le baptême qui fait de nous des enfants du Père, mais aussi fait croître en nous le désir de vivre en disciples du Christ, de participer à son Corps. La confirmation nous aide à le reconnaître dans l’eucharistie, à vivre de l’eucharistie. C’est ainsi qu’elle nous insère dans la vie de l’Église et fait de nous, modestement, des serviteurs de la croissance de cette Eglise.

5. Un engagement réciproque

Dans ce sacrement, comme dans tout autre, Dieu s’engage à nouveau. Dieu vient confirmer le choix qu’il a fait de nous faire participer à sa vie. Il vient nous redire sa joie de nous avoir choisis comme ses fils. Mais pour cela, il a besoin que nous l’acceptions et que nous le choisissions. Comment ne pas répondre à cette confiance, à cette joie que Dieu nous fait ? C’est ainsi, réciproquement, que le sacrement conduit les confirmés à un engagement renouvelé : engagement avec le Christ, sous la conduite de l’Esprit, selon la liberté de chacun.

6.L’Esprit est à l’oeuvre dans nos vies

Nous faisons déjà l’expérience de Dieu à l’oeuvre dans nos vies : “son Esprit me guide et me rassure.” (Psaume 22) Il est possible de discerner l’action du Seigneur en certains événements de nos vies : c’est la chance qui nous est offerte dans les groupes de préparation à la confirmation. Avec d’autres - et avec toute l’Église - nous pouvons le reconnaître et marquer publiquement notre reconnaissance : l’Esprit est à l’œuvre, et pour toujours. Car, quand Dieu s’engage, c’est pour toujours !

Ce que n’est pas la confirmation...

- La confirmation n’est pas facultative... elle est vitale pour les chrétiens. 
- La confirmation n’est pas un second baptême qu’on aurait - celui-là - décidé librement. La décision de vivre en Christ se prend chaque jour dans la relation aux frères et chaque dimanche dans l’eucharistie. 
- La confirmation n’est pas un échelon de plus dans la vie chrétienne après le baptême, la première communion. Elle est une grâce attendue dans laquelle Dieu se révèle à nous. 
- La confirmation n’est pas le sacrement d’un engagement militant, ni un contrat de travail en Eglise. Elle est promesse d’une vie enracinée davantage en Christ, par la grâce de l’Esprit.

Ma vie va-t-elle changer après le sacrement de confirmation ?

Vivre des dons et des fruits de l’Esprit Saint

"Je ne me sens pas prêt à recevoir le sacrement de confirmation..."

La célébration de confirmation, lien au baptême et à l’eucharistie

Du bon usage du rituel de la confirmation

Comment se passer le sacrement de confirmation ?

Le rituel de confirmation

L’Esprit Saint et la confirmation

Confirmation

La confirmation est un sacrement. Recevoir la confirmation, c’est recevoir le don de l'Esprit Saint, promesse d’une vie enracinée en Christ. En recevant ce sacrement, le chrétien répond à l’amour que Dieu lui porte et s’engage à en être le témoin.

SACREMENT de la CONFIRMATION

Voir les commentaires

Une étonnante "vénérable"

13 Novembre 2014, 07:23am

Publié par Myriam

Une étonnante "vénérable" 

Voici donc Marthe Robin, la fondatrice des Foyers de Charité, reconnue "vénérable". En reconnaissant "l'héroïcité de ses vertus", c'est-à-dire ses efforts réalisées pour devenir meilleure, l'Eglise, après une très longue procédure, reconnait la vie exemplaire de Marthe et donne en exemple la façon dont elle a su accueillir, au milieu des multiples souffrances, les grâces de Dieu. Marthe Robin ne doit donc pas nous faire peur. Ce n'est ni sa vie de grabataire, ni ses stigmates, qui en ont impressionné plus d'un, qui nous sont donnés en exemple, mais bien l'intense union à Dieu avec laquelle elle les a supportées. Sans compter son humour et sa joie communicative. Finalement très proche de la petite Thérèse de l'Enfant Jésus, Marthe Robin est une étonnante figure spirituelle du XXe siècle. 

Sophie de Villeneuve, rédactrice en chef  de CROIRE

 

Voir les commentaires