Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de la paroisse de Livarot

Le Dimanche Des Rameaux : Origines Et Tradition

2 Avril 2017, 02:40am

Publié par Myriam

Le Dimanche Des Rameaux : Origines Et Tradition

Le Dimanche Des Rameaux : Origines Et Tradition

                                          Le Dimanche Des Rameaux : Origines Et Tradition

Dernier dimanche de Carême, le dimanche des Rameaux inaugure la Semaine Sainte. Nous vous proposons de découvrir l’origine, la signification et les traditions de cette fête catholique.

Présentation

Le dimanche des Rameaux est célébré le dernier dimanche avant Pâques ; cette fête commémore l’entrée triomphale de Jésus à Jérusalem et la Passion du Christ. Elle marque le début de la Semaine sainte.

Selon les Evangiles, Jésus est entré dans Jérusalem sur un âne. Il a été acclamé par une foule nombreuse qui l'accueillait en déposant des vêtements sur son chemin et en agitant des branches ou des palmes.

A noter : cette fête est aussi connue sous le nom de "dimanche des palmes" dans le sud de la France et de "Pâques fleuries".

Les origines de la fête

La coutume de bénir des rameaux est vraisemblablement apparue dans la liturgie à la fin du IVe siècle et s’est répandue en Europe au VIIIe siècle.

Dès cette époque, le dimanche des Rameaux a été caractérisé par la bénédiction de rameaux coupés et la procession des fidèles. Les rameaux verdoyants, signes de vitalité, étaient déposés sur les tombes et exposés dans les maisons.

Les différentes traditions

La tradition du dimanche des Rameaux veut que l’on se rende à l'église avec un rameau à la main pour le faire bénir.

Ce rameau peut être une palme (rameau de palmier), un rameau de saule, de laurier, de buis ou d’olivier selon les régions.

A noter : dans l’antiquité, la palme était un symbole de royauté qui est ensuite devenu l’attribut des martyrs chrétiens.

En Provence, les enfants allaient autrefois à la messe avec des rameaux garnis de friandises (fruits confits, pommes, poires, oranges) ou de petits jouets.

A Nice, des artisans "ramistes" perpétuent la tradition des palmes tressées et installent leurs étals devant les églises quelques jours avant la fête des Rameaux.

Cette tradition a été importée semble-t-il de la Ligurie voisine et plus précisément de la ville de Bordighera qui possédait une vaste palmeraie.

Après le dimanche des Rameaux, les rameaux bénis sont conservés dans les maisons comme porte-bonheur jusqu’au Mercredi des Cendres de l’année suivante. Ce jour-là, qui est le premier jour de Carême, on les brûle pour les réduire en cendre. En signe de pénitence et de deuil, le prêtre trace une croix sur le front des fidèles à l’aide de ces cendres

 

Commenter cet article