Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de la paroisse de Livarot

Mercredi des Cendres début du Temps du Carême.

23 Février 2017, 08:38am

Publié par Myriam

Paroisse St Pierre et St Paul en Val d’Auge

Le Carême 2017

 

Comment allons-nous vivre ce temps de Carême ?

Et si c’était un temps pour s’ouvrir aux autres…

 

40 jours pour profiter de ce temps pour se rapprocher,

aider nos frères en difficultés.

 

TOURNONS-NOUS VERS LE SECOURS CATHOLIQUE.

 

Actions concrètes proposées :

 

1) Accompagner une permanence du Secours Catholique le vendredi de 9h à 12h et être solidaire avec les bénévoles (inscription obligatoire).

 

2) Participer activement à la collecte nationale de printemps de la banque alimentaire à Livarot :

p Vendredi 31 mars p Samedi 1er p Dimanche 2 avril.

 

 

Si vous désirez participer concrètement à ces actions, appelez le Centre Paroissial

Permanence du secrétariat, le mardi, mercredi et vendredi matin de 9h00 à 12h00

Tél : 02.31.63.51.87

Mail : paroisse-livarot@orange.fr

 

 

Origine des Cendres        

 

Le mercredi des Cendres est le jour qui marque l'entrée en Carême. Ce jour est l'occasion d'une messe où le prêtre trace une croix avec de la cendre sur le front des fidèles en prononçant un verset de la genèse « C'est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu'à ce que tu retournes dans la terre, d'où tu as été pris ; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière1. »

La cendre dont on se sert pour tracer la croix est la cendre issue de la combustion des rameaux bénis l'année précédente. L'utilisation de ces cendres est une évocation symbolique de la mort, et le versé récité doit inciter le croyant à l'humilité et à la piété.

Le carême commence donc par un rappel solennel de la condition humaine et s'achève avec les Pâques par une célébration de la vie, celle de la résurrection du Christ.

 

Mercredi des Cendres début du Temps du Carême.

 

PREMIÈRE LECTURE DE LA MESSE

Appel à la pénitence

Lecture du livre Joël. Jl 2, 12-18

Parole du Seigneur : « Revenez à moi de tout votre cœur, dans le jeûne, les larmes et le deuil ! »

Déchirez vos cœurs et non pas vos vêtements, et revenez au Seigneur votre Dieu, car il est tendre et miséricordieux, lent à la colère et plein d'amour, renonçant au châtiment.

Qui sait ? Il pourrait revenir, il pourrait renoncer au châtiment, et vous combler de ses bienfaits : ainsi vous pourrez offrir un sacrifice au Seigneur votre Dieu.

Sonnez de la trompette dans Jérusalem : prescrivez un jeûne sacré, annoncez une solennité, réunissez le peuple, tenez une assemblée sainte, rassemblez les anciens, réunissez petits enfants et nourrissons ! Que le jeune époux sorte de sa maison, que la jeune mariée quitte sa chambre !

Entre le portail et l'autel, les prêtres, ministres du Seigneur, iront pleurer et diront : « Pitié, Seigneur, pour ton peuple, n'expose pas ceux qui t'appartiennent à l'insulte et aux moqueries des païens ! Faudra-t-il qu'on dise : 'Où donc est leur Dieu ?' »

Et le Seigneur s'est ému en faveur de son pays, il a eu pitié de son peuple.

PSAUME 50, 3-4, 5-6ab, 12-13, 14.17

R/ Pitié, Seigneur, car nous avons péché.

Pitié pour moi, mon Dieu, dans ton amour

selon ta grande miséricorde, efface mon péché.

Lave-moi tout entier de ma faute, purifie-moi de mon offense.

Oui, je connais mon péché,

ma faute est toujours devant moi.

Contre toi, et toi seul, j'ai péché, ce qui est mal à tes yeux, je l'ai fait.

Crée en moi un cœur pur,

ô mon Dieu, renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit.

Ne me chasse pas loin de ta face,

ne me reprends pas ton esprit saint.

Rends-moi la joie d'être sauvé;que l'esprit généreux me soutienne.

Seigneur, ouvre mes lèvres, et ma bouche annoncera ta louange.

 

DEUXIÈME LECTURE DE LA MESSE

Laissez-vous réconcilier avec Dieu

Lecture de la seconde lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens. 2 Co 5, 20-21;6, 1-2

Frères,

nous sommes les ambassadeurs du Christ, et par nous c'est Dieu lui-même qui, en fait, vous adresse un appel. Au nom du Christ, nous vous le demandons, laissez-vous réconcilier avec Dieu.

Celui qui n'a pas connu le péché, Dieu l'a pour nous identifié au péché des hommes, afin que, grâce à lui, nous soyons identifiés à la justice de Dieu.

Et puisque nous travaillons avec lui, nous vous invitons encore à ne pas laisser sans effet la grâce reçue de Dieu.

Car il dit dans l'Écriture : Au moment favorable je t'ai exaucé, au jour du salut je suis venu à ton secours. Or, c'est maintenant le moment favorable, c'est maintenant le jour du salut.

Acclamation de l'Évangile

Ta Parole, Seigneur, est vérité, et ta loi, délivrance.

« Convertissez-vous, dit le Seigneur, car le Royaume des cieux est proche. »

Ta Parole, Seigneur, est vérité, et ta loi, délivrance.

 

L'aumône, la prière et le jeûne comme Dieu les aime

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu. 6,1-6.16-18

Comme les disciples s'étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait :

« Si vous voulez vivre comme des justes, évitez d'agir devant les hommes pour vous faire remarquer. Autrement, il n'y a pas de récompense pour vous auprès de votre Père qui est aux cieux.

Ainsi, quand tu fais l'aumône, ne fais pas sonner de la trompette devant toi, comme ceux qui se donnent en spectacle dans les synagogues et dans les rues, pour obtenir la gloire qui vient des hommes. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont touché leur récompense.

Mais toi, quand tu fais l'aumône, que ta main gauche ignore ce que donne ta main droite, afin que ton aumône reste dans le secret;ton Père voit ce que tu fais dans le secret : il te le revaudra.

 

Et quand vous priez, ne soyez pas comme ceux qui se donnent en spectacle : quand ils font leurs prières, ils aiment à se tenir debout dans les synagogues et les carrefours pour bien se montrer aux hommes. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont touché leur récompense.

Mais toi, quand tu pries, retire-toi au fond de ta maison, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret;ton Père voit ce que tu fais dans le secret : il te le revaudra.

Et quand vous jeûnez, ne prenez pas un air abattu, comme ceux qui se donnent en spectacle : ils se composent une mine défaite pour bien montrer aux hommes qu'ils jeûnent. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont touché leur récompense.

Mais toi, quand tu jeûnes, parfume-toi la tête et lave-toi le visage;ainsi, ton jeûne ne sera pas connu des hommes, mais seulement de ton Père qui est présent dans le secret;ton Père voit ce que tu fais dans le secret : il te le revaudra. »

Commenter cet article