Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de la paroisse de Livarot

Entretien 24 Juin Propos recueillis par Pascal SIMON. Mgr Jean-Claude Boulanger, évêque du diocèse de Bayeux-Lisieux.

23 Juillet 2014, 13:33pm

Publié par Myriam

« Le diocèse va vivre une véritable mutation »

Regroupements des services administratifs à Caen, création de pôles missionnaires pour réunir les prêtres de paroisses... 2015 sera une année charnière pour le diocèse de Bayeux-Lisieux.

Entretien               Calvados - 24 Juin  Propos recueillis par Pascal SIMON.

Mgr Jean-Claude Boulanger, évêque du diocèse de Bayeux-Lisieux.

La maison diocésaine de Caen va être renforcée. Quel est le projet ?

Le projet est de rassembler l'ensemble des services administratifs et pastoraux à Caen pour que la maison diocésaine soit la vitrine complète de ce qui se vit dans le diocèse.

On mutualise nos forces, d'entraide et d'espaces d'accueil, de lieux de réunions, de ressources et de prière. Il s'agit notamment des services de secrétariat, de la comptabilité, du denier de l'église, l'économat, l'oeuvre sociale des prêtres, etc... Tout sera rassemblé au second semestre à Caen. Cela représente une douzaine de personnes qui vont arriver à Caen. Il y aura en tout une quarantaine de personnes à travailler dans les locaux de la maison diocésaine, juste à côté du Centre d'études théologiques.

Cela signifie-t-il que des locaux seront vendus à Bayeux ?

Nous sommes en train d'étudier la cession de certains bâtiments. Il est indispensable de prendre des mesures d'économie. L'entretien des bâtiments, le chauffage, l'électricité, etc... Tout cela a un coût.

Il devenait nécessaire de mutualiser nos forces et de se rassembler au maximum dans des locaux fonctionnels. Il y aura bien sûr le coût des aménagements nécessaires à ce transfert. Mais à terme, nous devrions réaliser entre 15 et 20 % d'économie sur le budget du diocèse.

Tous les services administratifs du diocèse quittent Bayeux. Peut-on imaginer un jour l'une des églises de Caen édifiée au rang de cathédrale ?

Ce n'est pas du tout à l'ordre du jour ! L'évêché reste à Bayeux, même si le père Xavier Signargout, vicaire-général, et moi-même, nous serons davantage présents à Caen désormais. Surtout, la cathédrale de Bayeux est un symbole très fort du diocèse. Les cérémonies commémoratives début juin l'ont encore montré.

Et n'oublions pas qu'elle accueille chaque année près d'un million de personnes. C'est l'une des dix cathédrales les plus visitées de France. L'un des prochains volumes de la superbe collection « La grâce d'une cathédrale » sera d'ailleurs dédié à la cathédrale de Bayeux. Il devrait sortir en librairie fin 2015.

Il est question aussi de regrouper davantage les prêtres...

Oui, c'est un chantier très important. Des pôles missionnaires vont être créés à l'échelle des territoires : chaque pôle regroupera les prêtres de plusieurs paroisses. C'est une demande de leur part.

Beaucoup souhaitent davantage travailler ensemble mais aussi avoir la possibilité de se retrouver dans la journée pour partager un repas, échanger, parfois aussi pour rompre une certaine solitude.

Les prêtres souhaitent vivre une fraternité sacerdotale et s'entraider. C'est un souhait dont nous devons nous réjouir.

Quel est le calendrier ?

Les pôles missionnaires fonctionneront à partir de septembre 2015. Le travail préparatoire a déjà été lancé. Les paroisses restent inchangées. Simplement, elles seront accompagnées par un groupe de trois à six prêtres. Chaque pôle aura à sa tête un prêtre coordinateur, une charte de vie sera définie. Ce sera une sorte d'intercommunalité plus large, comme une fédération de paroisses.

Le diocèse va vivre une véritable mutation ! Un important travail va être mené sur le sujet à partir de la rentrée prochaine pour répondre aux attentes car les expériences ne sont pas les mêmes. Les prêtres les plus expérimentés ont souvent leurs habitudes, les plus jeunes sont souvent les plus demandeurs de cette vie de communauté.

Commenter cet article