Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ce blog a pour but de mieux faire connaître la paroisse St Pierre et St Paul en Val d'Auge et de laisser un message à tous ceux qui le visite.

Le blog de la paroisse de Livarot

ce blog a pour but de mieux faire connaître la paroisse St Pierre et St Paul en Val d'Auge et de laisser un message à tous ceux qui le visite.

origine des Rameaux

com

Origine des Rameaux

Le dimanche des Rameaux est le dimanche qui précède la Pâques et qui débute la semaine sainte1. Il commémore l'entrée triomphale que fit Jésus à Jérusalem six jours avant la Pâques Juive, soit quatre jours avant son arrestation et le début de la passion du Christ. Elle a donc lieu vers la fin du carême et se veut une reconstitution d'un événement précis, dans le but de faire revivre au fidèle les temps forts des évangiles.

En effet, ceux-ci rapportent que lors de son arrivée à Jérusalem, le Christ fit son entrée assis sur un âne et que « La plupart des gens de la foule étendirent leurs vêtements sur le chemin ; d'autres coupèrent des branches d'arbres, et en jonchèrent la route. Ceux qui précédaient et ceux qui suivaient Jésus criaient : Hosanna au Fils de David ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! Hosanna dans les lieux très hauts ! »2

Le terme de Rameaux vient du fait que traditionnellement, les fidèles utilisent des branches coupées aux arbres afin de les faire bénir lors de la cette fête. La nature de l'arbre utilisé dépend évidemment des régions du monde où cette fête est célébrée, la tradition évangélique parlant de branche de palmes, cet arbre étant particulièrement répandu à l'époque. Le déroulement de la procession va aussi varier selon les contextes locaux3. Celle-ci pouvant d'avérer plus ou moins longue, pouvant ainsi relier deux églises entre elles, ou bien débuter plus simplement à proximité de l'église où aura lieu la messe.

Une fois la procession terminée commence la « Messe de la passion »4, durant laquelle les rameaux seront bénis. À l'issue de la messe, les fidèles peuvent ramener les rameaux chez eux, et les conserver jusque l'année suivante afin de les utiliser pour le mercredi des Cendres.

On notera que le terme « Hosanna », qu'utilise la foule pour saluer l'entrée du Christ fait ici son apparition dans les évangiles. Il signifie en hébreux « Sauve-nous maintenant » ou « Sauve, nous t'en prions »5 et sera fréquemment utilisé dans la liturgie catholique, manifestant ainsi que la foi a pour finalité le salut des âmes.

La fête des Rameaux inaugure donc la semaine sainte et la dernière semaine du carême. Elle constitue un des temps forts de la vie religieuse, car elle permet aux fidèles de revivre les derniers moments de la vie du Christ, de son entrée triomphale à Jérusalem jusqu'à la Crucifixion.

Bénédiction des rameaux

La procession des rameaux est rapportée tout d'abord par Ethérie6 vers la fin du 5e siècle comme un rite hiérosolymitain (de Jérusalem). En Occident, les rameaux étaient seulement tenus en main lors de la lecture de l'évangile, tandis qu'en Gaule, une bénédiction spéciale était donnée aux fidèles et non aux rameaux. La procession s'ajouta au fil du temps et les rameaux prirent une importance supplémentaire qui amena à leur sanctification par bénédiction sacerdotale7.

Références

  1. La semaine sainte se terminant par la célébration de la Pâque.
  2. Matthieu : 21.8-9. Cet événement est relaté de façon similaire par Marc (11.8-10), Luc (19.36-28) et Jean (12.12-13).

Jeune vendeuse de rue proposant des rameaux, à Maracaibo, au Venezuela.

  • Dans le Sud de l'Europe et au Québec, on utilise encore des rameaux de palmier, de même que dans certains pays d'Afrique subsaharienne notamment la Côte d'Ivoire
  • En France, généralement du buis, parfois du laurier, en Provence de l'olivier. À Limoges, les rameaux sont décorés de meringues, destinées à faire patienter les petits enfants pendant la messe, plus longue qu'à l'habitude.
  • En Espagne, outre le palmier, on utilise des branchettes d'olivier
  • En Belgique, du buis
  • En Alsace et en Allemagne, du buis mélangé de Katzenpfötchen, i.e. de tiges de bois portant des chatons (petites sphères duveteuses), souvent du saule
  • Aux Antilles, des feuilles de cycas revoluta, appelées "petit rameau"
  • En Grande-Bretagne, du saule marsault
  • Aux Pays-Bas, du buis. Les enfants en confectionnent aussi une croix des rameaux.
  • En Pologne, des branchettes de buis
  • En Russie, des branchettes de saule
  • En Turquie et au Moyen-Orient, des branches d'olivier
  • En Arménie, des couronnes sont faites de branchettes de saule pleureur
  • Dans d'autres pays sont utilisés de l'if ou du sapin.
  • En Corse on utilise encore des palmes tressées. Ces feuilles de palmes sont de couleur jaune très clair, car pendant plusieurs mois avant la fête des Rameaux on attache en faisceau le cœur des branches sommitales du palmier, de façon que ces branches, protégées du soleil, ne deviennent pas vertes en synthétisant de la chlorophylle. Cette couleur très claire est le symbole de la pureté, car, à l'entrée de Jésus à Jérusalem, le sol jonché de palmes ne devait pas être impur sous les sabots de l'âne qui portait le Christ. À propos de l'âne, il porte souvent sur son échine une croix sombre formée par sa petite crinière et un ligne de poils courts perpendiculaires à cette crinière. On dit en Corse que l'âne a cette croix depuis qu'il a été sanctifié en servant de monture au futur crucifié. En plus des rameaux de palmes, on porte aussi en Corse des rameaux d'olivier, signe de paix et d'abondance.

Aussi, avec un seul brin de palme on peut faire: une petite croix, appelée "crucetta", ou des petits clochers appelés "campanile". On peut aussi faire avec 4, 6, 8, 10, voire 12 brins de palmes des étoiles appelés "stelluretta" qui seront fixées à tous les crucifix. On les place ensuite dans les maisons ou encore aux rétroviseurs des voitures.

En règle générale, les rameaux sont conservés durant toute l'année après leur bénédiction le dimanche des rameaux et sont ramenés le Mercredi des cendres du carême suivant (pour justement être transformés en cendres imposées durant la messe sur le front des fidèles).

origine des Rameaux
Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article